mardi 28 mars 2017

Journée d'étude "Dubuffet vs la Culture" (Rennes 2, 6 avril 2017)


Jean Dubuffet a produit une « critique de la culture », projet éminemment culturel et paradoxal qui vise un « en dehors » de la culture tout en sachant que de tels « en dehors » ne sont, comme il l’écrit, que des « chimères » ou des « mirages ». Cette « critique de la culture » qu’il présente comme un nihilisme actif répondant joyeusement au nihilisme de la culture occidentale a des accents à la fois rousseauiens et nietzschéens, mais ne sombre jamais dans le « primitivisme ». L’objectif de cette journée d’étude est de décrire cette critique sous ses diverses espèces — car Dubuffet la formule théoriquement et l’exerce à travers ses pratiques artistiques (peinture, sculpture, musique, édifices…) — et d’en préciser l’esprit. Quelles énergies s’est-il appropriées pour la formuler ? Qui l’a suivi ? Qui s’est montré réservé ? Quelle est son actualité ? Et quel est son devenir ? 

 Jean Vodaine, Jean Dubuffet, Dire, 1965, 2e série, n°1



PROGRAMME



10h00 : introduction par Christophe David (Rennes 2), La Critique de l’asphyxiante culture et les autres critiques de la culture

10h30 : Stephanie Chadwick (Lamar University, Beaumont), Dubuffet and the Anti-Culture Culture

11h00 : Vanessa Noizet (Paris 1), Autour d’une Tête archaïque de 1947 : Gaston Chaissac en ses masques

11h30 : discussion puis pause café



12h00 : Jeanne Castillon (Paris 3), “Alonvouare deulôte quotet” : en quête des lieux d'une riche erreur. Lecture des correspondances entre Jean Dubuffet et Claude Simon

12h30 : Rie Kodera (Université de Genève et université de Kyoto), Peintures anticulturelles ? Autour de la pratique artistique de Jean Dubuffet dans les années 1940

13h00 : discussion puis pause déjeuner



14h30 : Raphaël Pyroth (La Source, Lausanne) et Thibaut Vaillancourt (Unil, Lausanne), Tabagisme et boulangerie : Dubuffet et Gombrowicz, déculturation du sujet à l’institution

15h00 : Judith Michalet (Rennes 2), L’anticulturalisme anarcho-désirant de Deleuze-Guattari et son inspiration dubuffétienne

15h30 : discussion puis pause



16h00 : Baptiste Brun (Rennes 2), La leçon de l'Art Brut ou l’autisme cultivé

16h30 : Viola Snethlage-Luz (chercheuse indépendante), The ghosts I called – an art-historical consideration of the ethical dimension of Art Brut

17h00 : discussion puis synthèse collective



Journée organisée par Baptiste Brun et Christophe David

Equipe d’accueil Histoire et Critique des Arts, EA 1279, Université Rennes 2



Campus Villejean (Rennes)
Place du recteur Henri Le Moal - Rennes

Accès : Métro Villejean-Université

Aucun commentaire:

Publier un commentaire